samedi 21 juillet 2018

Ambiance ludique et festive à la médiathèque !


Jeudi 19 juillet dernier, La ludothécaire de « Etre et jouer », Annelyse a proposé des jeux à la médiathèque sur le thème de la mer et des vacances :

des jeux d’adresse, de construction, de coopération, de réflexion pour tous les goûts et tous les âges !

Dans une ambiance conviviale, elle a accompagné et expliqué tout au long de l'après midi, les règles des jeux au public venu nombreux : parents, grands-parents, petits enfants, ados...





jeudi 5 juillet 2018

La sélection du club ados et découverte du projet #lecteurscréateurs


Voici les livres proposés pour les vacances !:



Qu’allons-nous devenir ? La technique et l’homme de demain - Claire Marin - coll. Philophile, Gallimard Jeunesse, 2018.
Partant d'un questionnement très concret sur la place des outils technologiques dans nos vies, ce livre permettra aux adolescents de s'interroger sur leur rapport souvent passionnel et éventuellement conflictuel aux nouvelles technologies et d'en comprendre tous les usages possibles, des plus inquiétants aux plus enthousiasmants.


Touche pas à ma vie privée ! : Découvre qui te surveille et comment t’en protéger - Tanya lloyd Kyi- Belle Wuthrich - Ed. Albin Michel, 2017.

Tu instagrammes la moindre de tes soirées, partages tes états d’âme dans tes stories Snapchat et dissémines tes coordonnées sur des formulaires d’inscription en ligne ? Sais-tu qu'aujourd'hui, lorsque tu te connectes à internet, tes moindres faits et gestes sont surveillés ? Chaque fois que tu cliques, likes, partages, suis ou ajoutes une personne sur un réseau social, des entreprises, mais aussi l’État, les forces de l’ordre et même de parfaits inconnus, peuvent avoir accès à tes données personnelles et les collecter. Le plus souvent, ils nous disent que c’est pour notre propre sécurité, ou pour nous faciliter la vie. Mais où est la frontière ? Surtout, QUI décide où s’arrête et où commence la vie privée ?

Psst, un indice : c’est toi ! Et ce livre va t’aider à faire en sorte que ta vie privée… reste privée.



Mon premier CV du stage au job d'été – Samya Esteves – éd. Eyrolles - 2018

Il est important de réussir son premier CV, cela crée une véritable dynamique et une confiance en soi. La mise à jour annuelle permet de réfléchir à ses projets scolaires et/ou professionnels, à se projeter sur son dossier post-bac ou même sur un job d’été. Structurer la partie scolaire, détailler la partie formation… Mettre en avant les centres d’intérêt. Idem pour la lettre de motivation, il n’est pas nécessaire d’en faire des tonnes, mais de montrer l’intérêt que l’adolescent porte au secteur d’activité de l’entreprise dans laquelle il postulera.



Une caravane en hiver - Benoît Séverac -éd. Syros- 2018
Arthur est en voiture lorsqu'il assiste à l'agression d'un garçon de son âge, à un feu rouge. Poussé par son instinct, il va à sa rencontre. Ce garçon, c'est Adnan, un réfugié syrien. Il vit dans une caravane au milieu d'un terrain vague avec sa mère avec qui il a traversé tant d'épreuves. Entre Arthur et Adnan va naître une amitié qui résistera à l'incompréhension des adultes. Une amitié qui poussera les parents d'Arthur à aider, eux aussi, Adnan et sa mère. Une amitié qui va tous les faire basculer dans une aventure digne d'un roman d'espionnage...

Un roman d’actualité facile à lire qui mêle le quotidien banal d’un adolescent et celui beaucoup plus mouvementé d’un jeune réfugié syrien. La lecture pourra permettre de mettre en relation les comportements des protagonistes et les nôtres ainsi que ceux des personnes qui nous entourent. Elle invite également à la réflexion quant à ce sujet omniprésent aujourd’hui.



Little sister - Benoît Séverac -éd. Syros - 2016

Depuis que son grand frère Ivan est parti faire le Djihad, Léna a vu sa vie basculer : changement de nom, de ville... Quatre ans ont passé, sans que la jeune fille puisse réellement passer à autre chose. Aussi, quand Théo, l’ancien meilleur ami de son frère, lui donne des nouvelles de celui-ci, elle fonce !Sur un sujet actuel (la radicalisation), un roman qui choisit l’angle du polar. Il offre aussi une mise en perspective historique par rapport à d’autres engagements (anti-franquisme espagnol en l’occurrence, tentations anarchistes, etc.) et un rythme soutenu (on pense à un scénario de film d’action). Un roman qui a intéressé et conquis les ados.



L'horloge de l'apocalypse : à minuit il sera trop tard – Lorris Murail – PKJ - 2018

Un roman sur l’Amérique d’aujourd’hui, entre critique de Trump et pamphlet contre les climatosceptiques. En cavale malgré elle, Norma, dix-neuf ans, abandonne tout pour se cacher dans une tiny house au fin fond du désert d’Arizona. À sa charge, Liz, sa nièce de huit ans qu’elle doit protéger. Pour survivre, elle trouve un boulot de serveuse dans le diner du coin. Alors que Norma peine à s’acclimater à sa nouvelle vie et aux habitants agressifs de la région, elle découvre un mystérieux canal radio. Elle se met alors à écouter en boucle un certain OT, jeune animateur qui mêle blues, anti-trumpisme et prêches apocalyptiques sur le dérèglement climatique et la fin du monde… Lorris Murail aborde là un thème assez "mystérieux" ; Qu'est-ce que la fin du monde, quand, comment, où a-t-elle lieu ?? Pourquoi ? Personne ne le sait concrètement (je ne parle pas des scientifiques qui calculent l'âge de la terre et la probabilité qu'elle meure un jour mais la fin du monde des Hommes avec un grand H, la mort de l'humanité), mais peut-être en sommes-nous tous coupables, car qu'est-ce que l'innocence ? Et si, deux ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 1947, les savants atomistes de l'université de Chicago avaient conçu l'Horloge de l'Apocalypse dans le but d'alerter l'humanité à propos des risques encourus ? S'ils décidaient de placer la grande aiguille sept minutes avant minuit ? Si ces sept minutes représentaient dans leur esprit le temps qui nous sépare d'une possible fin du monde causée par les armes nucléaires ? Si, à minuit, il était trop tard ? Si elle pouvait parler, si elle pouvait chanter, si elle pouvait hurler, alors peut-être que ses mots seraient "S'il vous plaît, ne fermez pas les yeux..."




Qui ment ? Karen M. McManus – éd. Nathan - 2018
On suit alternativement quatre points de vue, celui des quatre suspects dans le meurtre d'un autre élève. Ce meurtre va déclencher une série de révélations que les quatre suspects auraient préféré garder secret pour toujours.On se demande d'abord qui peut bien être le coupable, l'enquête intrigue, les nouveaux éléments nous font changer la direction de nos réflexions. Cet aspect de l'enquête nous amène progressivement à la vérité, mais traînant un peu en longueur pour faire durer le suspens. L'évolution des personnages est intéressante, ainsi que leurs relations entre eux. Ce sont des personnages attachants malgré une certaine méfiance. Cette accusation de meurtre dont la menace pèse constamment au-dessus de leur tête les change durablement.
C’est un roman que l'on dévore, l’enquête est très bien menée. Une belle découverte !
  


Gingo – Sarah Cohen-Scali – éd. Gulf Stream - 2018

Imaginez : dans un futur proche, la population s'est séparée en deux à cause de protestations liées à l'usage intensif d'Internet et des réseaux sociaux, devenus de véritables outils de surveillance. D'un côté, une minorité de privilégiés vit dans une cité high-tech ultraprotégée et hyperconnectée ; ce sont les Blancs. De l'autre, les Bleus se sont complètement coupés des réseaux, mais se retrouvent exploités par les Blancs.

Dans la première partie du roman, nous suivons Jade, une Bleue qui désire ardemment un enfant. Mais ce sont les autorités blanches régulent les naissances. Évidemment, les Blancs n'utilisent plus des méthodes naturelles, préférant choisir leurs futurs enfants grâce à des simulations virtuelles qui anticipent toute leur vie (pratique quand on rêve d'une fille danseuse ou d'un garçon surdoué !). Jade va devoir se montrer irréprochable pour qu'on lui accorde le droit de concevoir. Mais quand elle entre au service d'une famille de Blancs, leur mode de vie régi par la technologie la révolte et elle perd ses chances d'avoir un enfant... 
Vous vous demandez sûrement pourquoi ce roman s'appelle Gingo. Il s'agit du nom d'un personnage capital dans la seconde partie de l'histoire, qu'il convient de découvrir par soi-même. Il est difficile d'en parler sans trop en révéler 
Le monde futuriste que l’auteur a inventé fait froid dans le dos.  Que ce soit par la surveillance constante des habitants, le contrôle implacable des naissances ou alors par les adoptions forcées, et elle n'a de cesse de nous en montrer ses dérives chapitre après chapitre. Cependant, tout n'est pas si sombre ; Gingo nous également que l'espoir demeure et que l'amour maternel, le plus fort de tous, peut changer le monde.



Quand Dimple rencontre Rishi Sandhy Menon
Dimple est une américaine d’origine indienne qui est plus attachée à son pays de naissance qu’à ses origines. Elle se sent étouffée par le poids des traditions que sa mère veut qu’elle porte sur ses épaules. Pour celle-ci, tout est un prétexte pour trouver le parfait mari indien pour sa fille. Dimple rêve, quant à elle, de carrière, de Standard et d’une université d’été dans laquelle son idole y a fait ses débuts.

Après la présentation des livres, Yassine et Arnaud nous ont présenté le projet #lecteurscréateurs qui s'articule autour de deux axes :

#1. le livre partagé
#2. l'escape book
  
Pour rappel, l'étape "livre augmenté" ou "livre partagé" est celle qui consiste à  intégrer un "tag NFC" sur un livre. Ce « tag NFC », quand il est touché par un appareil compatible (smartphone, tablette) permettra d’accéder à une interface où les lecteurs pourront déposer des commentaires, des impressions ou des émotions sur un livre ou sur un passage de ce livre. L’auteur pourra aussi communiquer sur son livre, éventuellement répondre à des commentaires, discuter de l’avenir de ses œuvres ou d'événements à venir, et ainsi générer de nouvelles interactions avec le public. Ce projet, en plus de répondre à un besoin immédiat, permettrait d’affiner et de valider la technologie pour le projet suivant, l’« Escape Book ».


L'idée de cet "Escape Book" est de concevoir un livre de jeux interactifs combinant le support du livre et la créativité associée, avec une nouvelle dimension de flexibilité apportée par les appareils comme les smartphones, pour une nouvelle expérience hybride. L’une des incarnations de ce thème venait sous la forme d’un « Escape Book », qui, sur le modèle des « Escape Game » très populaires ces dernières années, se présenterait comme un jeu consistant à « sortir » d’un livre en résolvant des énigmes, toujours sur un support hybride livre/smartphone.






Mme Hiboux a fêté son anniversaire à la médiathèque !

Les histoires de Mme Hiboux ont toujours un franc succès à la médiathèque et en ce 30 juin dernier, une soixantaine de personnes sont venues lui fêter son anniversaire !. 


Équipée de son tapis de lecture et de tous les accessoires indispensables à un goûter d'anniversaire, Mme Hiboux a proposé aux enfants une lecture d'albums jeunesse et chacun d'entre eux n'a pas manqué de venir souffler les bougies !. 




mardi 26 juin 2018

Cet été...lisez !


Les derniers accueils de classe de l'année !


Le 12 juin dernier, Gisèle accueillait les élèves de moyenne et grande section pour une lecture autour de la Chine. A cette occasion, les enfants ont pu également apprécier une collection d'objets glanés par Gisèle lors d'un voyage en Chine. 






En ce mardi 26 juin, Sophie accueillait les élèves de Mme Desrats pour évoquer en lecture, le thème du voyage. Sophie présentait également quelques carnets de voyages réalisés lors de ses derniers voyages et a ainsi suscité quelques vocations !. 






mercredi 13 juin 2018

Café lecture du samedi 23 juin : Sélection été

Venez découvrir une sélection de livres pour vos lectures estivales : romans, romans policiers et romans en langues étrangères,...